Armes de défense 

Les armes de défense sont idéales pour se rassurer et se protéger en cas d’agression à domicile. Non létales, elles se déclinent en différents modèles : répliques à blanc, pistolets à balle de caoutchouc, matraques, bombes lacrymogènes, poings américains ou électriques.

La grande majorité des armes de défense font partie de la catégorie D. Elles sont donc en vente libre pour les personnes majeures. Plus dangereux, les pistolets gomme cogne et les flash ball (classés dans les Pistolets à balle de caoutchouc) font partie de la catégorie C. Ils nécessitent la présentation de divers justificatifs pour être commandés.

Il y a 1 produit.
  • 19,90 € En stockExpédié 24h

    Basé sur le même principe que le sifflet à ultrasons, le Dog Repeller est cependant beaucoup plus puissant. Facile à utiliser, il suffit de le diriger vers le chien agressif et d’enclencher le bouton en exerçant une pression du pouce. Fonctionnant jusqu’à 15 mètres de longueur, il permet de stopper l’approche de l’animal. Il peut également servir à éduquer un chien, grâce à son alarme sonore

    19,90 €

Choisir son arme de défense

• Non considérés comme des armes à feu, le pistolet et le revolver d’alarme reproduisent le même son que leurs homologues à balles réelles. Moins dangereux mais tout aussi impressionnants, ils expulsent des balles à blanc ou des recharges au gaz. Pouvant également être doté d’un flash éblouissant, ils permettent de faire fuir les agresseurs et de signaler sa position.

• Plus connu sous le nom de « Flash ball », le gomm cogne expulse des balles en caoutchouc. Disponible dans sa version civile sur l'armurerie en ligne, il nécessite, selon sa puissance, une déclaration en préfecture.

• Plus populaire, la bombe lacrymogène est une arme de défense discrète et efficace. Projetant du gel ou du gaz irritant, elle est idéale pour immobiliser un individu agressif. Proposé dans différents formats, ce spray peut aussi prendre l’apparence d’un pistolet de défense. S’utilisant de la même manière qu’un pistolet traditionnel, il suffit d’enclencher la gâchette pour expulser l’agent irritant. Plus précis que la bombe lacrymogène, il facilite la visée de la cible. Incapacitante, la substance contenue à l'intérieur provoque des crises de larmoiement, des sensations de brûlure et des irritations au niveau des voies respiratoires, de la peau et des yeux.  

• Comme son nom l’indique, le poing électrique, utilise de l’électricité pour immobiliser un assaillant. Aussi disponible sous la forme d’une matraque, une torche, un faux téléphone ou même une bague, le taser envoie une décharge électrique plus ou moins importante en direction de l’agresseur. Seul impératif, l’utilisateur doit être en contact avec son corps pour que la décharge se fasse sentir.

• Permettant de maintenir un individu à distance, la matraque est généralement télescopique. Rangée dans son étui, elle se sort lorsque le danger se fait sentir. Il suffit d’un mouvement sec du bras pour qu’elle se déploie. Agrémentée d’une poignée gainée, elle est relativement facile à prendre en main.

• Le poing américain se constitue d’acier ou d’aluminium. Disposant de plusieurs trous permettant de passer les doigts, il a pour objectif de décupler la puissance du coup. Pouvant être agrémenté de diverses décorations, il est considéré par certains comme un véritable objet de collection. 

L’arme de défense la plus puissante

Le flash ball est extrêmement puissant puisqu’il projette des balles de caoutchouc de 40 mm de diamètre qui peuvent atteindre les 80 m/s et les 12 mètres de distance. C’est une arme dangereuse qui est utilisée par les forces de l'Ordre. Le flash ball doit être déclarée après achat. Aussi, il est recommandé de suivre quelques enseignements pour l’utiliser correctement.

Le modèle le plus discret

La bombe lacrymogène est considérée par beaucoup comme particulièrement discrète. En effet, elle peut se glisser dans un sac à main ou une poche et être sortie en quelques secondes seulement. Aussi, elle peut prendre la forme d’un porte-clé, un tube de rouge à lèvre ou un stylo, ce qui l’a rend encore plus passe-partout.

• À noter : il est indispensable d’avoir un motif légitime pour porter et transporter la bombe de défense (ex : travailler de nuit et rentrer en transport en commun / habiter dans un quartier dit dangereux…).

Les modèles électriques

Parmi les armes de défense électriques, on distingue : les poings électriques et les matraques électriques. Les premiers prennent généralement la forme d’un boitier, une torche ou un porte-clé. Ils sont équipés d’un petit bouton qui permet de déclencher un arc électrique plus ou moins puissant. Pour être efficaces, ils doivent être en contact avec le corps de l’assaillant (directement contre la peau ou sur du tissu). Certains modèles sont équipés d’un éclairage qui permet également d’éblouir l’agresseur. La matraque électrique fonctionne et s’utilise de la même manière.

Des armes pour les femmes et les hommes

Il n’y a pas d’armes de défense destinées aux femmes et d’autres aux hommes. Toutes peuvent être utilisées par les unes et les autres. Chez Jean Pierre Fusil, nous nous adressons à toutes et à tous sans distinction !

Lire la suite Voir moins